Le courrier vient tout juste d’arriver sur le bureau de Bruno le Maire. Et l’enjeu n’est pas mince : la révélation des engagements pris Nokia aupres de l’État français pour acheter Alcatel-Lucent in 2016. After June 23 par le Paris administrative tribunal of the transmitter with documents aux représentants Nokia syndicaux de , the ministère de l’Économie et des finances se voit rappeler à l’ordre par les intéressés. « Bercy avait deux mois pour nous transmitter les engagements conclus par l’État français avec le groupe Nokia pourtant nous n’avons encore rien reçu », déplore Olivier Marcé, syndicated representative groupe de la CFE-CGC chez Nokia. In brief: « Ar s’étonne de l’immobilisme de Bercy, condamné par une decision de justice exécutoire. Nous sommes bien décidés à obtenir les famous documents que nous réclamons depuis trois ans ». And asks: « The at-il tant à cacher? »