App store d’Apple disputed in court par l’Etat français

br>

“Est ce que vous m’autorisez a utiliser mon ordinateur? Car j’ai mis beaucoup de données dessus, et c’est un Apple, donc je ne voudrais pas que cela me soit reproché.” Le juge du tribunal de commerce était taquin ce vendredi 23 septembre. A gauche, des bancs bien garnis de robes pour défendre Apple. A droite, two representatives of the Ministry of Economy. The transaction was carried out by Au center la place de l’Apple store et surtout les pratiques et commissions prélevées par la firme à la pomme sur chaque sur cette platforme. April 3, tuning techniques, multiplication techniques, if simple. Does Apple peut-il charge for apps? Ou est-ce une commitment Créant un déséquilibre important if au détriment du développeur français? The contracts in question date from 2015 and 2016.

Pour la Representative du ministère de l’Economie, avec “l’acceptance en extraivité du système de paiement d’Apple, un développeur se retrouve coincé et ne peut plus en sortir. Apple charges 30% au développeur, et donc in fine à l’utilisateur the final. C’est cela qui a été reproché aux Etats-Unis pour Fortnite.”

Leave a Comment